Comme chaque année depuis 2015, les membres de « Donnons des Elles au Vélo », une association de cyclistes passionnées mais amatrices, parcourt chaque étape du Tour de France une journée avant le peloton des pros. Leur but ? Médiatiser le cycliste féminin et militer pour sa professionnalisation et une égalité de traitement avec les hommes. Notons d’ailleurs qu’en 2022, le Tour de France féminin (dont la dernière édition remontait à…1989) fera son retour, avec huit étapes au programme (dont une arrivée à Paris).

tessa worley grand bornand
Tessa Worley © David Machet – Le Grand Bornand

Ce vendredi 2 juillet, les Elles s’attaquent à la 8e étape (151 km entre Oyonnax et le Grand-Bornand), programmée samedi 3 juillet pour les pros. Plusieurs championnes du Grand-Bornand les accompagneront sur les derniers kilomètres de l’étape (ascension des 7,5 km à 8,5 % du col de la Colombière depuis le Reposoir, puis descente sur le Grand-Bornand). Il y aura bien sûr Tessa Worley (double championne du monde de slalom géant), mais aussi la fondeuse Léna Quintin et la biathlète Sophie Chauveau, toutes deux membres de l’équipe de France B dans leurs disciplines respectives. D’autres jeunes du Ski Club Bornandin seront aussi de la partie. Les « locales de l’étape » rallieront l’opération vers 17h30 au Reposoir, avant une arrivée au Grand-Bornand prévue vers 19h.

Photo de une : Les cyclistes de Donnons des Elles au Vélo © DR

- Advertisement -