L’International Freesports Film Festival, iF3 pour les initiés, festival de films de montagne canadien fondé en 2007, se transporte à Chamonix-Mont-Blanc du 14 au 16 octobre. Derrière cette nouvelle version française de l’événement*, très tournée vers les femmes, il y a Camille Martin, haut-alpine formée à l’événementiel à l’IAE d’Annecy, impliquée dans le festival canadien depuis 2017.

« J’ai choisi d’organiser ce festival à Chamonix, pour sa symbolique forte, mais aussi pour montrer qu’aux côtés de leurs homologues masculins, toutes les femmes, alpinistes exceptionnelles, snowboardeuses de légende mais aussi passionnées de montagne de tous âges ont leur place sur ce terrain de jeux et peuvent prendre la tête de cordée ! ».

L’iF3 Chamonix présente une trentaine de films, mais aussi des rencontres entre les athlètes et les réalisateurs-réalisatrices au cinéma le Vox le 14 octobre (payant), puis au bar-restaurant l’Hydromel les 15 et 16 octobre (entrée gratuite), l’un des nombreux partenaires avec The North Face, Lead the Climb-FFCAM, Girls up, l’hôtel Plan B, PAG, Opinel, Katadyn ou encore les skis Black Crows.

La journée du 16 octobre est dédiée aux femmes : sorties cascade sur glace, escalade, trail, séance yoga au Plan B et projection en soirée de films 100% féminins.

Pendant les trois jours, deux expositions photographiques à voir à l’Hydromel, celles de Julian Roger-Veyer, créatrice du Chamonix Photography Club et d’Anthony Castelle.

Photo de Une ©Julian Roger-Veyer

*De 2010 à 2013, il y a eu l’iF3 Annecy remplacé par le High Five Festival qui vient de fêter ses 10 ans

- Advertisement -