Lancée l’an dernier en avril par le Centre de Recherches sur les Écosystèmes d’Altitude (CREA Mont-Blanc) et la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc, la plateforme participative Wild Mont-Blanc, revient pour une nouvelle saison. Elle permet de mobiliser le grand public dans un programme d’identification des animaux alpins à partir de centaines de milliers de clichés pris entre 1300 et 1700 mètres d’altitude par des dispositifs photographiques installés à de multiples endroits dans le massif du Mont-Blanc. Ils se déclenchent automatiquement dès qu’ils détectent des mouvements.

animaux moultre digital game camera
MOULTRIE DIGITAL GAME CAMERA

Ce programme scientifique, ouvert à tous, permet de suivre l’activité des animaux dans leur milieu naturel afin d’améliorer les connaissances sur les espèces alpines et de comprendre comment le changement climatique affecte la biodiversité alpine. Ainsi, depuis chez soi, c’est l’émerveillement de découvrir des espèces souvent difficiles à observer in situ, comme le lièvre variable ou l’hermine. Les appareils photographiques ont « piégé » en train de brouter ou à l’affût, de nombreux grands mammifères, comme les cerfs, les chamois ou encore les chevreuils qui peuplent les différentes étages alpins.

hermine moultre digital game camera
Une hermine se dessine ©CREA/MOULTRIE DIGITAL GAME CAMERA

L’an dernier, le projet a rassemblé plus de 5500 participants. Résultat, en quelques semaines, près d’un million d’identifications ont été comptabilisées ! Ce matériau est très utile pour les scientifiques du programme avec qui le dialogue est aussi possible sur la plateforme.

chamois moultrie digital game camera
MOULTRIE DIGITAL GAME CAMERA


- Advertisement -