En mars et en avril, l’esprit de compétition souffle sur les Écoles du Ski Français qui enchaînent les compétitions nationales dans plusieurs stations alpines.

Coup d’envoi à Méribel du 12 au 14 mars, avec l’Étoile d’Or. Cette épreuve de ski alpin réunit les élèves des ESF de 9 à 14 ans -U10, U12, U14 pour les initiés- titulaires au minimum de l’Étoile de bronze. Les meilleurs des 800 participants ont accès aux phase finales du Skiopen Coq d’or.

Ce dernier est considéré comme le championnat de France des skieurs âgés de moins de 14 ans. Sa 26e édition a lieu du 25 au 28 mars aux Menuires. Coorganisée par l’ESF et la FFS (Fédération Française de Ski), cette épreuve rassemble chaque année quelque 1500 enfants de 10 à 14 ans. Elle marque l’apothéose de la saison pour ces jeunes compétiteurs issus des ESF et des clubs des sports affiliés à la FFS. Et constitue l’une des filières de détection privilégiée de la future élite tricolore. Jean-Baptiste Grange, Alexis Pinturault ou encore Tessa Worley sont passés par les Coqs d’or avant de découvrir le niveau international.

L’étoffe des grands ! ©Agence Zoom

Les Contamines-Monjoie accueilleront pour leur part le Ski d’Or, les 4 et 5 avril. Ce rendez-vous s’adresse aux meilleurs élèves ESF de France, âgés de plus de 13 ans, titulaires au minimum du Chamois d’argent. Les parents ne sont pas en reste puisqu’ils peuvent eux-aussi chausser les skis et se confronter entre eux dans une esprit autant sportif que convivial.

Pour les enfants adeptes du freestyle ou du ski nordique, direction Courchevel 1650 ou Les Rousses le 21 mars prochain, stations respectivement hôtes du freestyle Motion Kid Contest et du Nordic Skiercross.

©Agence Zoom

Cette séquence compétition des hommes en rouge se termine par le Challenge des moniteurs, du 14 au 19 avril, à Vars dans les Alpes du Sud, confrontation entre pulls rouges, mais aussi grande fête de fin de saison avec plus de 3000 participants et de nombreuses têtes d’affiche du cirque blanc et VIP invitées !

- Advertisement -